0 805 951 751 (Appel Gratuit)
Trouver votre agence
Télécharger notre logiciel
Diagnostic immobilier Labenne
0 805 951 751
Espace Client
Consultez nos tarifs et
prenez rdv en ligne
Consultez nos tarifs et
prenez RDV en ligne

Pour toute demande de devis ou questions,
laissez nous vos coordonnées :

DPE : la méthode sur factures bientôt abandonnée ? - 17/04/2019

Dans le cadre de processus de refonte du DPE devant aboutir à la fiabilisation de ce diagnostic en vue de son opposabilité en 2021, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé que la méthode de calcul dite « sur factures » devrait définitivement disparaitre.

Un diagnostic mais deux méthodes de calcul…

On reproche souvent au Diagnostic de performance énergétique (DPE) son manque de fiabilité avec notamment des résultats parfois incohérents donnant lieu à des écarts de une voire deux classes énergétiques pour un même bien immobilier. L’une des raisons, parmi d’autres, de ces incohérences provient du manque d’harmonisation des méthodes de calcul. On distingue en effet deux façons d’établir l’étiquette « ENERGIE » qui indique la consommation annuelle du bien immobilier pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et le refroidissement : la première dite méthode conventionnelle et la seconde dite méthode sur factures. La première se base sur les spécificités techniques de la construction (isolation, matériaux, type de chauffage, etc.) et sa situation géographique tandis que la seconde procède d’une analyse des factures d’énergie des occupants. Actuellement, la méthode sur factures est notamment employée pour les logements antérieurs à 1948 et les appartements chauffés collectivement.

Une méthode incertaine vouée à disparaitre

Le principal reproche fait à la méthode sur facture est que ses résultats sont directement impactés par le mode de vie des occupants : nombre de personnes dans le logement, temps d’occupation du logement dans l’année, température intérieure variable selon les habitudes des occupants, etc. De plus, il peut s’avérer problématique, notamment lorsqu’il s’agit d’un bien loué ou encore inoccupé, de collecter les factures d’énergie. Le 26 mars dernier, le ministère de la Transition s’est donc prononcé en faveur de l’abandon de cette méthode au profit d’une méthode conventionnelle améliorée pour une plus grande fiabilité.


« Retour aux actualités

Nos dernières actualités

LA SILICE CRISTALLINE… UN DANGER AUSSI GRAVE QUE L’AMIANTE ?

Si depuis plusieurs décennies, on a, à juste titre, beaucoup parlé des risques liés à une exposition aux fibr...

Lire la suite
ET SI LE DTG DEVENAIT OBLIGATOIRE DANS TOUTES LES COPROPRIÉTÉS ?

Actuellement réservé à la mise en copropriété d’immeubles de plus de 10 ans, aux procédures...

Lire la suite
UNE NOUVELLE ÉTAPE FRANCHIE VERS L’INTERDICTION DE LOCATION DES PASSOIRES ÉNERGÉTIQUES

Un amendement a été déposé en faveur d’une interdiction de mise en location des habitations les plus én...

Lire la suite

Retrouvez toutes
nos agences


Bordeaux
05 47 68 00 15

32 allée Boutaut 33070 Bordeaux
Voir la carte

  • Diagnostic immobilier Le Havre
  • Diagnostic immobilier Mont de Marsan
  • Diagnostic immobilier Bordeaux
  • Diagnostic immobilier Nice